Accéder au contenu principal

Garantie loyers impayés : En quoi ça consiste ?

L’assurance ou la garantie loyers impayés (GLI) est destinée aux bailleurs souhaitant se protéger contre les loyers et/ou les charges impayés. Description de son fonctionnement.

Comme « l’assurance ne coûte cher que lorsque l’on ne s’en sert pas » et que « cela n’arrive pas qu’aux autres »… de nombreux bailleurs choisissent - à juste titre ! - de souscrire une assurance loyers impayés.Comment fonctionne cette garantie et à quoi faut-il faire attention avant de signer un tel contrat d’assurance ? En préambule, sachez qu’il existe une assurance loyers impayés gratuite pour les bailleurs : Visale, financée par l’organisme publique Action Logement.

Quels risques couvrent les GLI privées ?

A part le cas particulier de Visale, toutes les autres GLI sont évidemment payantes et leurs pratiques, variées. Certaines couvrent uniquement les impayés de loyers et de charges ; d’autres couvrent, en plus, les détériorations immobilières sans toujours être plus chères. Si cette dernière garantie est intéressante, toutes (faisant monter le prix du contrat), ne sont pas forcément indispensables.

Par exemple :

  • la protection juridique couvrant les frais de justice ;
  • l’indemnisation de frais de contentieux couvrant les frais liés à une expulsion, par exemple ;
  • la garantie des loyers en cas de décès d’un locataire assurant le paiement des loyers jusqu’à l’arrivée d’un nouveau locataire;
  • la garantie vacance locative, entre deux baux.

Au bailleur de voir s’il souhaite, ou pas, souscrire à ces garanties supplémentaires qui ont évidemment un coût… en vérifiant, auparavant s’il n’en bénéficie pas déjà.

Par exemple, une garantie protection juridique est souvent présente dans un contrat multirisques habitation ou même dans un contrat lié à une carte bancaire haut de gamme.

Quel montant d’impayés couvre une GLI ?

Certains contrats couvrent une période maximale (24 mois, par exemple) ; d’autres couvrent un montant maximum (80.000 €, par exemple). Des contrats mettent aussi en place des franchises de 1 ou 2 mois, quand d’autres limitent le montant du loyer mensuel couvert (3.000 €, par exemple). Au bailleur de faire son marché selon ses besoins.

Comment se déclenche la couverture d’une assurance loyers impayés ?

Le bailleur a intérêt à lire très attentivement les conditions générales du contrat… sous peine de se voir refuser la prise en charge du sinistre ! En plus de délais à respecter, des actions précises doivent être effectuées, dans des temps impartis. Dans tous les cas, le bailleur doit avertir la compagnie d’assurance au plus tôt, dès le 1er impayé de loyer.

Quel est le coût d’une garantie loyers impayés ?

Le marché est libre… Il existe donc autant de tarifs que de contrats. Mais, en règle générale, une telle assurance coûte entre 2,5 % et 3,5 % du loyer.

Noter cette page

Publié le 02/01/2020 (dernière mise à jour: 16 janvier 2020 12h 45min 52s)

Besoin d'un contrat de location ? Démarrer la rédaction

LeBonBail met gratuitement à disposition un outil d’assistance à la rédaction de bail présentant et expliquant l’ensemble des options mises à sa disposition par la loi.

© 2020 LeBonBail
design by twinn